Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 09:00
La musique de la vie

Jadis, on pourfendait à grands coups d’estoc un ennemi bien visible et armé. Autres temps, autres mœurs, aujourd’hui on assassine lâchement à l’arme de guerre des innocents désarmés au nom d’un Dieu miséricordieux que l’on blasphème. On croit rêver ! Les guerres de religion, on les découvrait avec effroi dans les livres d’histoire. La Saint Barthelemy, les Croisades relevaient de temps anciens. La réalité nous a rattrapé le 13 novembre : les assassins sont parmi nous. Ils s’en sont pris à nos enfants, mitraillent les lieux qu’ils aiment visiter, les terrasses des cafés où il fait bon flâner, se retrouver, partager. J’ai eu peur pour mon fils qui était de sortie ce soir là, peur pour mes confrères journalistes qui assistent fréquemment à des concerts, fréquentent les clubs et pas seulement ceux qui programment du jazz. Le Bataclan avait accueilli Wynton Marsalis en 1994. J’y étais aussi lorsque le Velvet Underground s’y produisit en janvier 1972. Rouvrira-t-il après un tel massacre ?

 

Ce 13 novembre 2015 laisse un goût amer. Une blessure trop récente peine à se refermer. Les lumières de nos villes en sont affectées. Lyon a décidé de ne pas allumer les siennes. À Paris, les rues, les magasins sont plus vides que d’habitude. Les clubs aussi. Les concerts de novembre ont rarement fait le plein. Ceux de décembre restent incertains, certains musiciens préférant annuler. Les Fêtes approchent mais le cœur n’y est pas. Il faut pourtant sortir, lutter contre la peur. Ne laissons pas des fanatiques qui veulent nous ôter la vie bâillonner la musique. Comment peut-on préférer le silence de la mort ?

 

QUELQUES CONCERTS QUI INTERPELLENT

La musique de la vie

-Olivier Hutman au Sunside le 4 avec Darryl Hall à la contrebasse et Steve Williams, le batteur de “No Tricks” et de “Give Me The High Sign”, les deux disques que le pianiste réalisa avec la chanteuse Denise King. C’est en trio qu’Olivier enregistra “Six Songs” pour JMS en 1983. Toujours en trio, un album mémorable pour RDC, “Five in Green”, vit le jour en 2002 avec Thomas Bramerie et Bruce Cox. J’en conserve précieusement la mémoire. Outre un bon batteur pour rythmer sa musique, Olivier Hutman a besoin d’une basse complice pour la porter très haut et celle de Darryl lui convient à merveille. Refusant toute exhibition technique, il laisse parler son cœur, exprime ce jazz imbibé de blues qui enracine. Ses notes chaudes et tendres n’apportent que du bonheur.

La musique de la vie

-Pas facile de choisir un concert le 5. Il y en a trois qui interpellent. Au Sunside, Jean-Michel Pilc retrouve André Ceccarelli (batterie) et Diego Imbert (contrebasse) ce qui comblera les amateurs de piano exigeants. Un peu plus bas, au Sunset, Kevin Hays (photo), un autre grand pianiste, dialoguera avec Grégoire Maret à l’harmonica, instrument convenant bien aux morceaux de Jimmy Webb ou de Sixto Díaz Rodríguez (Sugar Man) que Kevin affectionne.

La musique de la vie

-Toujours le 5, Andy Sheppard (saxophones), Guillaume de Chassy (piano) et Christophe Marguet (batterie) présenteront à la Maison de la Poésie (20h00 au 157, rue Saint Martin 75003 Paris) leur disque “Shakespeare Songs” (Abalone), interludes instrumentaux inspirés par le théâtre du grand William. Guillaume et Christophe en ont composé les musiques. Lus par Kristin Scott Thomas, les textes seront ici confiés à Delphine Lanson. En première partie, Régis Huby (violon & effets) et Maria Laura Baccarini (chant) donneront à entendre des textes du grand auteur-compositeur transalpin Giorgio Gaber.

La musique de la vie

-Le 6 à 20h00, le Studio de l’Ermitage accueille le Caratini Jazz Ensemble – 15 musiciens parmi lesquels André Villéger et Matthieu Donarier (saxophones), Claude Egea et Pierre Drevet (trompettes), Denis Leloup (trombone), Alain Jean-Marie (piano), Thomas Grimmonprez (batterie) – pour un ciné-concert consacré à “Body & Soul”, film muet qu’Oscar Micheaux tourna en 1924 avec l’acteur Paul Robeson, l’histoire d’une jeune femme vertueuse victime d’un escroc cynique déguisé en homme d’église. Créée en juillet 2013 dans le cadre du Paris Jazz Festival, la partition de Caratini a fait l’objet d’un disque enregistré en public et publié l’an dernier. La reprise du “Bal”, invitation à la danse sur des arrangements de Patrice et de Pierre Drevet, clôturera la soirée.

La musique de la vie

-Né à Wichita dans le Kansas et parisien depuis 1991, Ronnie Lynn Patterson se rappelle à nous par ses trop rares concerts. Il est attendu au Duc des Lombards le 10 avec Felipe Cabrera à la contrebasse et Jeff Boudreaux, le batteur de “Mississippi”, l’album qui le fit connaître et qu’il enregistra en 2002. Ronnie Lynn n’a jamais oublié la discothèque familiale, les enregistrements de John Coltrane et de Miles Davis. Il apprécie Chick Corea et admire Keith Jarrett dont il reprend Mandala dans “Freedom Fighters” (2008). Recueil de standards qui ont jalonné son cheminement pianistique, “Music”, son disque le plus récent, date de 2010. On peine à le croire tant Ronnie Lynn joue un piano qui envoûte et séduit. Avis aux producteurs !

La musique de la vie

-Le 10 encore, Eric Le Lann nous présentera au Petit Journal Montparnasse le répertoire de “Life on Mars”, son nouvel album, un des meilleurs que le trompettiste a signé depuis le début de sa longue et fructueuse carrière. Paul Lay au piano, Sylvain Romano à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie accompagnent avec bonheur le chant de sa trompette dans un répertoire varié au sein duquel la Danse Profane de Claude Debussy rencontre Life on Mars de David Bowie et Everytime We Say Goodbye de Cole Porter. Une invitation au voyage qui embrasse les vastes contrées musicales que pénètre le jazz.

La musique de la vie

-L’événement du mois : Martial Solal en duo avec le saxophoniste Dave Liebman au Sunside le 10 et le 11 pour quatre concerts (19h30 et 21h30 le 10 – 20h00 et 22h00 le vendredi 11). Né en 1927, Martial Solal est une légende vivante, le plus respecté des pianistes français. Son immense technique lui permet de toujours renouveler les thèmes qu’il aborde. Il aime surprendre, le fait avec humour, s’amuse et nous comble de ses notes espiègles. S’il s’exprime beaucoup au soprano, Dave Liebman ne dédaigne pas le ténor. Son jeu est parfois âpre, tranchant comme un rasoir. Il peut aussi faire délicieusement chanter ses instruments, souffler de longues phrases lyriques et chaudes. Longtemps associé à un autre pianiste, Richie Beirach, Dave trouve avec Martial un autre partenaire à sa (dé)mesure.

La musique de la vie

-Comme chaque année en décembre, TSF organise son concert de jazz à l’Olympia. Retenez la date, le lundi 14. Au programme de cette nouvelle édition de You & Night & The Music : le quartette de Géraldine Laurent avec Paul Lay. Autres pianistes confirmés : Thomas Enhco et Yaron Herman. Moins célèbres, mais à suivre, Yonathan Avishai et Sullivan Fortner ont enregistré de bons disques cette année. Également attendus, le crooner Anthony Strong, l’organiste / pianiste Cory Henry, Fred Pallem et son Sacre du Tympan. J’allais oublier Biréli Lagrène dans cette liste. Car ils seront nombreux sur scène à jouer leur musique. On consultera le programme complet sur le site de l’Olympia.

La musique de la vie

-On parle beaucoup de Zhenya Strigalev, saxophoniste né à Saint-Pétersbourg et installé depuis cinq ans à New York, après quelques années passées à Londres qu’il quitta diplômé de la Royal Academy of Music. Le pianiste Taylor Eigsti, le bassiste Larry Grenadier et le trompettiste Ambrose Akinmusire l’accompagnent dans “Robin Goodie”, son quatrième disque. Zhenya Strigalev sera au Sunside le 15 avec Eric Harland, le batteur de l’album, Aaron Parks (piano) et Linley Marthe (basse) complétant une formation de jazz moderne très attendue.

La musique de la vie

-Le 18, le trompettiste Enrico Rava rejoint Aldo Romano au Sunside. Les deux hommes ont souvent joué et tourné ensemble. Ils se sont même retrouvés en studio en Italie en 2011 pour enregistrer “Inner Smile”, un disque Dreyfus publié sous le nom du batteur. Baptiste Trotignon (piano) participait à la séance et Thomas Bramerie assurait la contrebasse. Si Baptiste sera présent, Thomas indisponible se verra remplacer par Darryl Hall. Avec eux, attendons-nous à des mélodies ensoleillées, à ces thèmes chantants et lyriques qu’Enrico et Aldo savent si bien nous donner.

La musique de la vie

-Prévu le 8 au New Morning, le concert de sortie de “The Whistleblowers”, nouveau disque célébrant les retrouvailles de David Linx, Paolo Fresu et Diederick Wissels ayant été annulé, on retrouvera le 26 décembre au Sunside le chanteur et le pianiste au sein d’un quartette comprenant Christophe Wallemme le bassiste du disque et Donald Kontomanou à la batterie. Difficile de pallier l’absence de la trompette, des cordes qui habillent si bien certains morceaux, mais portée par la voix assurée de Linx, par le piano élégant de Wissels, la musique de l’album est si riche qu’elle devrait se suffire à elle-même.

-Sunset-Sunside : www.sunset-sunside.com

-Maison de la Poésie : www.maisondelapoesieparis.com

-Studio de l’Ermitage : www.studio-ermitage.com

-Duc des Lombards : www.ducdeslombards.com

-Petit Journal Montparnasse : www.petitjournalmontparnasse.com

-Olympia : www.olympiahall.com

 

Crédits photos : Olivier Hutman © Aurélie Vandenweghe – Patrice Caratini © Nathalie Mazeas – Ronnie Lynn Patterson © Philippe Marchin – Eric Le Lann © Renand Baur – Martial Solal © Heathcliff O’Malley – Zhenya Strigalev © Monika S. Jakubowska – Aldo Romano & Enrico Rava © Pierre de Chocqueuse – "Larme", Kevin Hays, Diederick Wissels & David Linx © Photos X/D.R.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre de Chocqueuse - dans Edito tout beau
commenter cet article

commentaires

philcosting 04/12/2015 10:06

très bonne rubrique ! Bravissimo !