Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 17:23

Touchstone est une pierre de touche, siliceuse, noire et très dure. Inattaquable par les acides, on l’utilise pour tester la pureté de l’or et de l’argent. Elle donne son nom à une nouvelle série d’ECM, 40 albums à prix réduits enveloppés dans d’élégantes pochettes ultraplates.

Certains incontournables - “Facing You“ de Keith Jarrett,“Open to Love“  de Paul Bley, “Private City“ de John Surman, (« un best-seller » me confie Vladimir de la Fnac Montparnasse) -  sont depuis toujours au catalogue. D’autres références se faisaient désespérément attendre. Parmi eux, les deux disques de Bass Desire, groupe éphémère du contrebassiste Marc Johnson réunissant Bill Frisell et John Scofield aux guitares et Peter Erskine à la batterie, leur second album “Second Sight“ étant plus rare que le premier.
The Call“ de Charles Lloyd manquait depuis longtemps dans les bacs des disquaires. En quartette avec un Bobo Stenson particulièrement inspiré au piano, le saxophoniste affiche un lyrisme émouvant.

Conception Vessel“ de Paul Motian était également introuvable. La musique, allègre, empiète sur les vastes terres de la world music. Charlie Haden et Sam Brown, le guitariste d’“Expectations » de Keith Jarrett participent à l’enregistrement. Ce dernier joue du piano et de la flûte. Il tient seulement le piano dans le très beau “Gnu High“ de Kenny Wheeler, dernière séance à laquelle il participe en tant que sideman .

Je ne connaissais pas "Balladyana" de Tomasz Stanko, un disque de 1976. Le trompettiste polonais m’était alors inconnu. Je l’ai découvert tardivement, en 1997, dans “Litania“, un chef d’œuvre. "Balladyana" est le disque fort, âpre et rugueux, parfois sauvage d’un quartette se passant de piano. Marcin Wasilewski n’est pas encore là pour tempérer la musique, cette dernière possèdant une réelle épaisseur.


Régulièrement disponible en import japonais, “Dreams So Real“ de Gary Burton, recueil de morceaux composés par Carla Bley, devient enfin abordable. Nous sommes en 1975 et le vibraphoniste joue alors avec deux guitaristes, Mick Goodrick et le jeune Pat Metheny. Ce dernier vient d’enregistrer “Bright Size Life“, son premier album ECM. Un peu plus tardif, “American Garage“  ne se trouvait pas facilement, de même que deux des trois CD de John Abercrombie réédités dans cette série : le premier Gateway (AbercrombieHollandDeJohnette) et “Sargasso Sea“ du duo AbercrombieTowner.

Les amateurs de Chick Corea se réjouiront de voir réapparaître ses “Children’s Songs“, charmant recueil de courtes pièces pour piano (la sixième est célèbre) et son “Trio Music, Live in Europe“ avec Miroslav Vitous et Roy Haynes, trio mémorable qui a tout à fait sa place dans l’histoire du jazz. Enfin les admirateurs de Steve Kuhn (absent de cette série) attendront janvier la réédition d’un coffret regroupant trois de ses disques des années 70 parmi lesquels “Playground“ avec Sheila Jordan et le magnifique “Ecstasy“ en solo.

Partager cet article

Repost0

commentaires