Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 11:43

MARDI 19 mai

Je délaisse le Festival de Jazz de Saint-Germain pour le New Morning. Stéphane Kerecki et son trio s’y produisent avec Tony Malaby, nous régalent d’improvisations aussi lyriques que musclées. Le groupe joue de nombreuses ballades, peaufine de délicates miniatures, mais aussi des morceaux fiévreux et intenses. J’ai récemment écrit tout le bien que je pensais de leur album chroniqué dans ce blogdechoc le 19 mai, le matin même de ce concert éblouissant. La formation interpréta une bonne partie d’“Houria“ édité par Zig-Zag Territoires, petit label qui soigne ses productions et s’occupe de ses artistes. S’appuyant sur les thèmes limpides de ce nouvel opus, elle construit et développe un langage d’une grande poésie sonore. La photo du bas présente le groupe au complet. Tony Malaby, à gauche, vocalise au soprano. Thomas Grimmonprez est saisi en pleine action. Ses solos mélodiques et rythmiques témoignent de l’originalité de la toile percussive qu’il parvient habilement à tisser. Tout en assurant un tempo solide, Stéphane Kerecki module des phrases lyriques à la contrebasse. Quant à Matthieu Donarier, il semble souffler quelques notes gargantuesques dont il a le secret. Les deux autres photos se passent de commentaire. La puissance, l’engagement physique s’y expriment. Le jazz s’écoute, mais se regarde aussi. N’est-il pas beau à voir ?
Photos © Pierre de Chocqueuse

Partager cet article

Repost0

commentaires

pffff 02/06/2009 11:46

Merci pour ces infos.
Mais je reste pantois quant à l'admiration des pro sur Houria. C'est du deja entendu, meme si c'est sympa ca ne justifie pas autant de considérations.

pffff 02/06/2009 10:29

Vous n'avez pas grand chose a dire sur ce concert visiblement
Je suis étonné qu'autant de gens/professionnels s'esbaudissent quant a cet album, qui serait probablement passé inapercu, voire critiqué, sans la presence de Malaby.
Foutaises

Pierre de Chocqueuse 02/06/2009 10:55


Cher pffff,
Vous trouverez une chronique développée de “Houria" dans les pages de ce blog à la date du 19 mai. Une longue chronique du concert du groupe ne s'imposait donc pas. Nous nous esbaudissons sur la
musique de ce trio devenu quartette car elle est formidable. Je vous signale d'ailleurs que le précédent enregistrement de Stéphane Kerecki en trio (“Focus Dance“), sans Tony Malaby, a reçu le
Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Je ne vois aucune foutaise. A vous cher blogueur de vous déboucher les oreilles.