Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 08:46

Carine Bonnefoy, coverLa mémoire semble nourrir les visions musicales de Carine Bonnefoy. Souvenirs de ses racines polynésiennes que traduisent rythmiquement dans I Uta et I Tai les percussions d’André Charlier, Jean-Luc Di Fraya et de Carine elle-même, réminiscences de ses travaux naguère effectués avec des musiciens et percussionnistes africains et antillais. Mais Carine Bonnefoy est aussi un premier prix de Conservatoire qui arrange depuis des années sa musique, la met en forme, lui donne des couleurs pour le moins singulières. Confiés à un orchestre de seize musiciens baptisé New Large Ensemble, cordes, vents, voix et percussions superposent leurs timbres dans des pièces qui semblent repousser les frontières du jazz. Musique contemporaine, world music, elles échappent à toute tentative de classification précise, le jazz donnant rythme, mouvement et direction à son travail. Carine possède son propre univers et met en scène les sons qu’elle imagine. Bien que souvent ponctuée par des tambours, sa musique tribale n’a rien de primitive. Elle témoigne d’un travail d‘écriture raffiné, ses audaces rythmiques et harmoniques s’inscrivant dans le cadre d’une recréation personnelle et lyrique. Carine Bonnefoy n’imite personne. Chaque composition révèle des surprises, des déroulements inattendus, la musique déployant ses fastes sans lourdeur aucune. Carine donne puissance et légèreté à ses combinaisons sonores au sein desquelles les violons soulignent et respirent. Les voix en vocalises doublent parfois les lignes mélodiques, assurent les transitions entre les chorus. Les masses orchestrales fluides et légères mettent en valeur les solistes, Stéphane Guillaume et Stéphane Chausse aux saxophones, Claude Egea à la trompette, Damien Verherve au trombone, Frédéric Favarel à la guitare. Excellente pianiste, Carine intervient dans Soul Edge et Inner Dance et joue du piano électrique dans Water Slide et Les Larmes de Noé, morceau accordant à la voix une place importante.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre de Chocqueuse - dans Chroniques de disques
commenter cet article

commentaires