Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 13:16

Jury TrophéesLe jury des Trophées du Sunside 2010. De gauche à droite : Alain Fayaud (Jazz en Ligne), Mohamed Gastli (Bee Jazz), Agnès Minetto (Sunset / Sunside), Stéphane Portet (Direction Sunset / Sunside), Edouard Ferlet (pianiste), Stéphane Kochoyan (Direction artistique des festivals d’Orléans, Nîmes et Barcelonette). Ne figurent pas sur la photo : Axel Matignon (attaché de presse) et votre serviteur qui la prend.   

 

-Difficile cette année pour les membres du jury des Trophées du Sunside dont je faisais partie de nous mettre d’accord. Le bon niveau de la compétition ne facilitait pas les choses, mais surtout les musiques très différentes que nous entendîmes Agathenous compliqua la tâche. En effet comment choisir entre une chanteuse proche du fado (Sofia Ribeiro), le funk-rock de Dad Quartet et le jazz onirique et intimiste de Walabix ? Sortir un palmarès cohérent nécessita plusieurs heures de débats passionnés. Je vous ai précédemment commenté la première soirée. La seconde révéla Agathe, une chanteuse prometteuse et émouvante dans un répertoire de standards. Dans The Man I Love, son pianiste remplaçant lui offrit un magnifique bouquet de notes. Donner le prix de soliste à ce dernier n’était pas envisageable, Paul Lay n’étant plus un espoir mais un pianiste confirmé. Malgré le trac, Fiona Monbet assura une bonne prestation. La jeune violoniste swingue avec beaucoup d’aisance et improvise habilement. Aucun des trois groupes qui se produisit le troisième soir ne fit l’unanimité. Malgré un certain académisme musical, j’avoue avoir été séduit par le Pierre HH Sextet. Certaines compositions baillent un peu aux entournures, comme pensées pour l’heure de la sieste et j’aime ça. Le groupe dispose de bons solistes et fait entendre un excellent trombone, Bastien Ballaz, qui connaît son affaire. Le jury n’eut guère de mal à repérer Anthony Jambon le guitariste de Nemesis, formation aux arrangements soignés et dernier groupe de la compétition à se produire. Il fallait débattre. Nous l’avons fait, parvenant à établir le palmarès de la neuvième édition Fiona Monbetde ces Trophées. Je vous le communique :

-1er prix de groupe : Fiona Monbet Quartet

-2ème prix de groupe : Agathe Quartet

-1er prix de soliste : Gabriel Lemaire (saxophone alto de Walabix)

-2ème prix de soliste : Anthony Jambon (guitariste de Nemesis)

-Mention spéciale du jury : Walabix et Nemesis   

 

-Dans la newsletter de septembre de Grands Formats (fédération d’orchestres créée en 2003 qui a pour objectif de favoriser le développement des grandes formations de jazz), Patrice Caratini nous apprend la dissolution du Vienna Art Orchestra fondé en 1977 parMathias Rüegg. Une belle aventure s’achève.

S. Rollins Birthday Concert

 

-Le saxophoniste Sonny Rollins a fêté son quatre-vingtième anniversaire (avec trois jours de retard) le 10 septembre sur la scène du Beacon Theater de New York. Avec lui quelques amis parmi lesquels Ornette Coleman et Roy Haynes, rien que des très jeunes pour célébrer l’événement. Rollins (à droite sur la photo, vous ne rêvez pas, c’est bien lui) en a profité pour exhiber une nouvelle coiffure pour le moins au poil.   

 

Trio G. pansanel, couleurs-Neuvième album du guitariste montpelliérain Gérard Pansanel, “Future Early Years“ (Nord Sud / Codaex) réunit Arild Andersen à la contrebasse et Patrice Héral à la batterie. La guitare chantante de Gérard sert des compositions lyriques et ensoleillées. Le contrebassiste norvégien développe un jeu mélodique sans cesse inventif et donne du poids à la musique. Avec Arild et Patrice, Gérard fête la sortie de son disque au Jam de Montpellier le 30 septembre dans le cadre de la quinzième édition du festival des Internationales de la Guitare. A cette occasion, le guitariste Louis Winsberg se joindra au trio.

 

-Le 5e Concours de piano-jazz Martial Solal se déroulera à Paris du 16 au 24 octobre. Les deux premières épreuves (les 16, 17 et 18 octobre pour la première ; les Solal-Moutin20 et 21 octobre pour la seconde) se tiendront au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, 14 rue de Madrid, 75008 Paris. L’épreuve finale (23 octobre), la remise des prix et le concert des lauréats (24 octobre à 17h) auront lieu à l’Alhambra, 21 rue Yves Toudic 75010 Paris. La soirée sera enregistrée par France Musique et diffusée le 30 octobre à 23h. Martial Solal présidera un jury constitué de Franco d’Andrea, Claude Carrière, Jean-Louis Chautemps, Ronnie Lynn Patterson, Xavier Prévost, Hervé Sellin, Emil Spányi et Mario Stantchev. 56 candidats seront en compétition. Après  Aydin Esen en 1989, Antonio Faraò en 1998, Baptiste Trotignon en 2002 et Daniel Szabó en 2006, qui remportera cette année le Grand Prix de la Ville de Paris doté de 10.000 euros ou le deuxième prix, 7000 euros offerts par la Fondation BNP Paribas ? Réponse le dimanche 24 octobre. Renseignements : www.civp.com

Pavillon Chaptal

-Le célèbre pavillon du 14 rue Chaptal (ancien siège du Hot Club de France, de Jazz Hot et des premières années de Rock & Folk) libre à la location. J’en recopie l’annonce : « Rue Chaptal (métro St. Georges), pavillon sur jardin sur 4 niveaux de 30 m2 chacun (dont cave aménagée en petit club Saint Germain des Prés). Dernière activité : show-room guitares Gibson (ancien jazz hot club historique). Loyer 3.740 euros/mois. Possibilité nouveau bail 3/6/9. Conviendrait pour siège société ou show-room. Insonorisé. Système d’alarme. Cession bail : 110.000 euros, à débattre. 01 42 80 46 62. »

 

-Le Festival l’Agglo au rythme du Jazz se déroulera cette année du 1 au 24 octobre dans 14 communes de Nîmes Métropole. Les têtes d’affiche sont nombreuses avec C.-CoreacLynne-Goldsmith.jpgle trio Celea/ Couturier/Humair (à Caveirac le 1), le Laurent Mignard Duke Orchestra (à St. Gervasy le 7), Eddie Gomez et Cesarius Alvim (à Rodilhan le 15), Chick Corea en solo (à Nîmes le 18), le trio de John Scofield avec Steve Swallow et Bill Stewart (à Aubarne - Ste. Anastasie le 19), Dino Saluzzi/Anja Lechner duo (à Lédenon le 21), Roberta Gambarini  (à Sernhac le 22), le Roy Hargrove Quintet (à Milhaud le 23). On ne manquera pas non plus les seconds couteaux qui peuvent se montrer aussi bons que les vedettes, les pianistes Perrine Mansuy et Laurent Coulondre, le saxophoniste Jean-Charles Agou, le batteur Michel Bachevalier, Cossi Anatz, formation qui réunit le trompettiste Michel Marre et le saxophoniste Jean-Marc Padovani, Dale Chico le nouveau groupe très attendu du guitariste Philippe Gaillot avec Claude Bey à la trompette et au bugle et Gérard Couderc aux saxophones. Renseignements : www.nimes-agglo-jazz.fr

 

-Après les disparitions cet été du photographe Herman Leonard et de la chanteuse Abbey Lincoln (tous deux décédés le 14 août), on apprend tardivement que le trompettiste Harry Beckett nous a quitté le 22 juillet. Né en 1935, cette Buddy Collette, coverimportante figure du jazz britannique s’illustra dans de nombreux orchestres. Le John Surman Octet, Nucleus, le Brotherwood of Breath, le Stan Tracey Big Band, le Ronnie Scott Quintet, le London Jazz Composers Orchestra du contrebassiste Barry Guy l’accueillirent notamment dans leurs rangs. Autre décès survenu à Los Angeles le dimanche 19 septembre, celui du saxophoniste (alto et ténor), flûtiste et clarinettiste Buddy Collette, quatre-vingt-neuf ans, qui s’illustra dans l’histoire du jazz West Coast notamment auprès du batteur Chico Hamilton. Musicien de studio demandé, compositeur de nombreuses musiques Jazzafip Natode film, Colette fut également un enseignant réputé.  

 

-Depuis le 16 septembre, le Club Jazzàfip propose des émissions en direct du Sunside. Après André Ceccarelli et David Linx, Fip fêtera les 30 ans du label Nato avec son directeur, Jean Rochard le mercredi 29 septembre. Laurence Figoni et Patrick Derlon animeront l’émission de 19h à 20h30. Renseignements : www.fipradio.com

 

Latinidades©Delacroix-Patrice Caratini et son Jazz Ensemble (douze musiciens) se produiront le premier lundi de chaque mois à partir du 4 octobre au Petit Journal Montparnasse. Le 4 octobre et le 6 décembre, Patrice interprétera les musiques de son disque afro-cubain “Latinidad“. Le 8 novembre, la biguine sera à l’honneur avec le programme: “Chofé Biguine LA“ associant le trio du pianiste Alain Jean-Marieaux musiciens du Jazz Ensemble. Patrice Caratini se produit également tous les samedis en trio à 19h à partir du 11 septembre à L’instinct Théâtre, 18 rue du Beaujolais 75001 Paris. Au programme : la chanson française, la comédie musicale américaine, Cole Porter, Kurt Weil, Fats Waller. On se rendra sur place pour en goûter l’éclectisme. Avec Hildegarde Wanzlawe (chant) et Rémi Sciuto (saxophone).

The Book

 

-Après un premier ouvrage consacré à Michel Petrucciani, les éditions Henry-Lemoine publient Kenny Barron The Book, relevés et analyses par Armand Reynaud et Jérémy Brun. Outre une analyse détaillée du jeu du pianiste américain (de son jeu de main gauche notamment), le livre contient une quarantaine de relevés de solos couvrant l’ensemble de sa carrière. Une discographie et une biographie le complètent. www.henry-lemoine.com

 

de Wilde-Un portrait de Thelonious Monk par Laurent de Wilde sur Arte le mardi 26 octobre. L’émission s’intitule Die Nacht / La nuit. D’une durée de 52 minutes, elle se présente comme « un moment de télévision la nuit, le dernier mardi de chaque mois autour de minuit. » Monk, Laurent lui a consacré un livre que l’amateur de jazz n’est pas prêt d’oublier. Pendant l’émission, il en lit des passages, puis explique au piano. Au cours de cette leçon de musique, l’auteur se dévoile, nous devient familier. De Wilde éclaire Monk qui éclaire De Wilde. On tâchera de ne pas manquer ce double portrait musical.

 

-Le disque s’intitule “ Music Boox“. Le jazz y rencontre des livres, s’inspire de quelques grands textes de la littérature mondiale, “Le Maître et Marguerite“ de S. Lovato Music BooxMikhaïl Boulgakov, “Don Quichotte“ de Miguel de Cervantès, “L’Intrus“ de William Faulkner, “Dalva“ de Jim Harrison. Un livret de seize pages en présente quelques extraits. La maquette est de Philippe Ghielmetti (Illusions) qui m’a encouragé à écouter cet album, recueil de compositions du pianiste Sébastien Lovato, un ancien du CIM, mais aussi un élève du regretté Michel Graillier. La jeune et talentueuse Alexandra Grimal dont j’ai récemment salué l’excellence de son “Seminare Vento“  dans ce blog, assure avec bonheur les saxophones. Marc Buronfosse à la contrebasse et Karl Jannuska à la batterie apportent une assise rythmique très musicale aux compositions attachantes de Lovato. Ce dernier mêle piano acoustique et Fender Rhodes, donne à ses mélodies de jolies couleurs, l’élégance de ses lignes mélodiques allant chez lui de pair avec une virtuosité bien tempérée. L’album est en vente à la FNAC Montparnasse. On peut également se le procurer en envoyant un mail à Sébastien Lovato : seblovato@aol.com Le quartette a donné un concert épatant au Sunset le 22 septembre. Il mérite attention.

René Urtreger

-Chevalier dans l’ordre de la légion d’honneur depuis le 6 mai dernier, le pianiste René Urtreger possède un site sur le net www.rene-urtreger.fr Il est bon de s’y attarder.

 

-La 19ème cérémonie de remise des Django d’Or, cette année sur le thème Jazz & Cinéma, se déroulera le samedi 27 novembre au Théâtre Marigny (Carré Marigny, 75008 Paris).

 

PHOTOS : Jury des Trophées du Sunside, Agathe, Fiona Monbet, René Urtreger © Pierre de Chocqueuse – Chick Corea © Lynne Goldsmith – Patrice Caratini Jazz Ensemble © Delacroix

Partager cet article

Repost0

commentaires