Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 09:00

J.-Terrasson---gouache--cover.jpgAoût 2012 : C’est au studio Recall, un mas en pierre de taille au cœur d’un ancien domaine vinicole de cinq hectares aux portes des Cévennes, que Jacky Terrasson me fait découvrir les quatorze morceaux qu’il y a enregistrés. “Gouache” n’en contient que dix. Un onzième, D-ling, est disponible sur I Tunes. Le trompettiste Stéphane Belmondo est là aussi. Comme Jacky, un habitué des lieux, il y passe ses vacances, profite de l'été pour se détendre. Sur la photo ci-dessous, Stéphane et Jacky boivent à la santé de leur hôte, Philippe Gaillot. Stéphane vient de finir des prises destinées à un disque que prépare ce dernier, une tuerie dans laquelle, outre Jacky, jouent Mike Stern, Olivier Ker Ourio et Dominique Di Piazza. Musicien, arrangeur et ingénieur du son aux très grandes oreilles, Philippe a enregistré et assuré le mixage du nouveau disque du pianiste, un opus multicolore, Jacky passant parfois du Steinway au Fender Rhodes équipé d’une pédale wah wah, procédé utilisé dans la composition qui donne son nom à l’album. Outre Stéphane qui apporte les timbres magiques de son bugle et de sa trompette, Michel P brille à la clarinette b dans Try to Catch Me, le morceau d’ouverture. Construit sur un ostinato, il concilie rythmes latins et tempo décoiffant relevant du hip-hop. Bénéficiant d’une section rythmique superlative – Burniss Earl Travis à la basse électrique et à la contrebasse, Justin Faulkner à la batterie, Minino Garay aux percussions – “Gouache” fait la part belle au groove et contient des reprises aussi heureuses qu’inattendues. Les puristes qui n'affectionnent que les Ph.-Gaillot--S.-Belmondo--J.-Terrasson-c-P.-de-Chocqueuse.jpgstandards qu'ils connaissent se consoleront avec une version enlevée de Valse Hot que signa le grand Sonny Rollins. Car il fallait oser jazzifier Baby,méga tube récent (2010) de Justin Bieber, jeune chanteur canadien dont les photos tapissent les murs des chambres des ados. Plus surprenante encore, cette version de Rehab de la regrettée Amy Winehouse. Épurée et ralentie, elle devient ici un blues, une nouvelle création. Jacky n’hésite pas non plus à reprendre de très vieux morceaux telle cette version sensuelle de Je te veux, crée en 1903 par la chanteuse Paulette Darty. Son pianiste, Erik Satie, en composa la musique. Récipiendaire en 2011 de la prestigieuse Thelonious Monk Competition, Cécile McLorin Salvant, dont on apprécie pleinement le grain de voix dans un tel contexte, la chante ici magnifiquement. Associée à Oh My Love, composition de John Lennon extraite d’“Imagine”, son plus bel opus en solo, elle sera pour beaucoup la révélation de cet enregistrement. Autre surprise, cette modernisation de C’est si bon, une chanson du pianiste Henri Betti, longtemps accompagnateur de Maurice Chevalier qui, largement confiée aux percussions, relève ici de la musique des îles. Le morceau le plus émouvant de l’album reste toutefois Mother, composition de Jacky dont les harmonies de toute beauté enthousiasment, le pianiste véloce et virtuose laissant ici parler son cœur. Varié et inspiré, “Gouache” reste l’un de ses meilleurs albums, l’un de ses plus heureux. Le long et lumineux chorus qu’il s'accorde dans Happiness en témoigne.

 

Concert avec tous les musiciens de l’album le 6 septembre (20h00, Grande Halle de la Villette) dans le cadre du festival Jazz à la Villette.

 

Photo: Stéphane Belmondo et Jacky Terrasson en vacances au Studio Recall. A gauche, Philippe Gaillot © Pierre de Chocqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre de Chocqueuse - dans Chroniques de disques
commenter cet article

commentaires

I-Cube 10/09/2012 19:30

Je vous avais promis de "passer voir" !
C'est fait !

Blog sympa...
Puis-je "référencer" votre blog sur le mien, même si nous n'avons pas le même lectorat ?

Qu'en pense-voûtes ?

Gisèle Dalla Longa 06/09/2012 16:17

Bonjour,
Combien cela fait plaisir de vous savoir si près et très musicalement!!!Merci
J'aimerais que vous composiez sur impression de mes réalisations au choix ou qui sait un jour sur thème.J'en ai tant qui ne sont ni vus ni connus.
Je partage ce que vous vivez dans les profondeurs musicales qui ont surement beaucoup plus de relief que ce que l'on entend et écoute!
Je vous souhaite une excellente soirée musicalement jazziènne avec GRAND SUCCES.
Merci.
Gisèle

Phil Costing 06/09/2012 10:54

Je veux écouter Gouache au plus vite !!!
merci pour l’article il donne envie !