Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 09:40

Ce disque, le troisième qu’il publie sous son nom, Stéphane Kerecki l’a souhaité largement improvisé, « d’une grande diversité de climats avec des grooves simples et solides ». Les thèmes reposent sur peu de notes, ne sont pas figés par des arrangements. La musique y gagne en spontanéité, se bâtit sur le fil d’une improvisation collective qui relègue au second plan l’écriture. Stéphane en est l’architecte principal, mais si ses lignes de contrebasse guident la musique, les trois autres instruments lui donnent un poids rythmique et des couleurs harmoniques non négligeables. Aux saxophones (ténor et soprano), Tony Malaby (canal gauche) et Matthieu Donarier (canal droit) se complètent, entrelacent avec bonheur leurs lignes mélodiques, certaines suaves et douces, d’autres d’une force quasi tellurique. Malaby peut grogner et rugir - Palabre, Satellisé - , mais aussi chanter avec recueillement et lyrisme - A l’air libre, Secret d’oreille ou Fable, seul morceau réellement arrangé de l’album qui enchaîne ainsi des paysages sonores très variés. Pièce abstraite au thème à peine esquissé et ponctuée par un ostinato rythmique de contrebasse, Suite for Tony génère une conversation entre le ténor (Malaby) et le soprano (Donarier). Dans Macadam, une contrebasse ronde et puissante égraine les notes d’une petite mélodie. Très présents, les tambours de Thomas Grimmonprez rythment sa danse joyeuse. Houria (un prénom arabe qui signifie liberté) nous transporte de l’autre côté de la Méditerranée, sur cette terre d’Afrique où le sacré y est encore présent. Dans le recueillement du studio et à l’écoute de leurs voix intérieures, les quatre hommes semblent avoir retrouvé les secrets d’une musique instinctive et primitive dans laquelle la technique passe derrière l’expression d’un langage incantatoire intensément spirituel. Composé par Olivier Messiaen, l’envoûtant ô Sacrum Convivium, s’en fait étonnamment l’écho.

Pour fêter la sortie de leur album, Stéphane Kerecki, Tony Malaby, Matthieu Donarier et Thomas Grimmonprez donnent un concert au New Morning ce soir, mardi 19 mai, à 21h00.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierre de Chocqueuse - dans Chroniques de disques
commenter cet article

commentaires

Joël 22/05/2009 11:49

Hourra pour Houria. De l'excellent travail des deux couples, basse et batterie d'un côté (deux habitués à travailler ensemble), saxes de l'autre