Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 10:38
Le jazz bouge en novembre et nous aussi. Les clubs nous tendent les bras avec une pléiade de concerts parmi lesquels certains sont à ne pas manquer. Parmi ces derniers, je relève Riccardo Del Fra dans un programme consacré aux musiques qu’il a composées pour les films de Lucas Belvaux, mais aussi “La Tectonique des nuages“ présentée dans sa version scénique au Théâtre du Rond-Point, musique de Laurent Cugny (en photo avec Julien Delli Fiori) que l’on retrouve quelques jours plus tard au Sunside en duo avec Enrico Pieranunzi pour un concert alléchant. Les amateurs de découvertes iront écouter le saxophoniste Robin Verheyen au Duc des Lombards, le quartette inédit réunissant Adam Nussbaum, Pierrick Pedron, Hervé Sellin et Riccardo Del Fra au Sunset et le Festival Jazzy Colors du 14 au 27 novembre rassemblant des musiciens de treize pays. On consultera le programme détaillé de cette manifestation sur le net et dans ma sélection mensuelle de réjouissances jazzistiques. N’oubliez pas We Want Miles au Musée de la Musique, exposition qui se regarde et s‘écoute, un casque audio prêté par le musée permettant de se brancher à des bornes audio ou vidéo et de nombreuses niches ovoïdes diffusant de la musique. Exposition qui se raconte tous les jeudis, les conférenciers étant Laurent Cugny (de 19h30 à 21h30 du 5 novembre au 21 janvier) et Philippe Baudoin (de 16h30 à 18h30 jusqu’au 28 janvier). L’autre événement jazzistique de novembre est la sortie le 18 du premier long-métrage de Jean Achache “Un soir au club“ adapté d’un roman de Christian Gailly publié aux Editions de Minuit et lauréat du prix du livre Inter en 2002. Michel Benita a composé presque toute la musique et Antoine Hervé joue les parties de piano de Thierry Hancisse, acteur principal du film avec la fascinante Elise Caron (photo ci-dessus) dont vous lirez courant novembre dans ce blog l’interview qu’elle a m’a récemment accordée.

LES CONCERTS DE NOVEMBRE

-Trop peu connu en France, le saxophoniste Robin Verheyen (photo) est un des grands espoirs du saxophone en Belgique. Il sort un album très réussi sur Pirouet et donne un concert au Duc des Lombards le Jeudi 5 avec les musiciens qui l’accompagnent sur son disque, à savoir Bill Carrothers au piano, Nicolas Thys à la contrebasse et Dré Pallemaerts à la batterie. Baptiste Trotignon se produit en trio le même soir au Studio SFR, 9 rue Tronchet 75008 Paris  avec Thomas Bramerie (contrebasse) et Franck Agulhon (batterie). Invitations à retirer au Studio à partir de 11 heures le 4 novembre.


-Gretchen Parlato au Sunside les 6 et 7 novembre. Son disque a tardé à nous parvenir. Il donne envie d’écouter la chanteuse sur scène. Un quartette dont Gerald Clayton est le pianiste accompagne une voix très personnelle au service du jazz, du rythme et des musiques du monde.


-Didier et Francis Lockwood occupent le théâtre de l’Alhambra le 9. Les deux frères viennent de publier un joli disque ensemble. Les chanteuses Tangora et Stephy Haïk, le Thomas Enhco trio et le quartette du batteur Jean-My Truong, tous des artistes du label Ames, assureront la première partie du concert. Les 9 et 10 novembre, DAG, trio réunissant la pianiste Sophia Domancich, le contrebassiste Jean-Jacques Avenel et le batteur Simon Goubert fête au Sunside la sortie de “Free 4“, un album envoûtant enregistré avec le saxophoniste Dave Liebman.


-Kurt Elling est attendu au New Morning le 10. Présent dans le dernier album du chanteur consacré à la musique de Duke Ellington, et membre du Quartet West de Charlie Haden aujourd’hui en sommeil, le saxophoniste Ernie Watts l’accompagne. Toujours le 10, au Centre Wallonie-Bruxelles, 46 rue Quincampoix 75004 Paris, le contrebassiste Riccardo Del Fra (photo) jouera les musiques qu’il a composées pour les films de Lucas Belvaux. “Rapt“, le dernier en date, sort le 18 novembre. Sylvain Gontard à la trompette et au bugle, Esteban Pinto Gondim à la clarinette et au saxophone alto, Bruno Ruder au piano, Jean-Luc Landsweerdt aux percussions et le quatuor à cordes de “Rapt“ seront présents sur scène.


-Les pianistes de Miles, une soirée Paris Jazz Club le 11. Une entrée payante donne accès à 4 clubs. En quartette au Sunset, Laurent Cugny joue la musique de Joe Zawinul. Egalement en quartette, Laurent de Wilde (photo) s’attaque au répertoire de Chick Corea au Sunside. Le Baiser Salé accueille le trio de Pierre de Bethmann dans un programme intitulé « Miles Hancock ou Herbie Davis ». Enfin, le Duc reçoit le quintette de René Urtreger, pianiste de l“Ascenseur pour l’échafaud“ et créateur de magnifiques albums bien ancrés dans le bop. “75“, son dernier disque est disponible dans les FNAC Montparnasse, Ternes, Forum et Parly 2. Vous pouvez également le commander à Jeanne de Mirbeck, La Prairie 92410 Ville d’Avray. jdemirbeck@numericable.fr Envoi sous 48 heures dès réception d’une somme de 13€ (frais d’expédition sur l’Europe inclus). Ne tardez pas : mille exemplaires seulement de ce collector ont été fabriqués.     

-Le 12 au Sunset, le batteur Adam Nussbaum donne un concert en quartette avec Pierrick Pedron au saxophone alto, Hervé Sellin au piano et Riccardo Del Fra à la contrebasse. Le casting interpelle. Le même soir au New Morning, Patrice Caratini et son Jazz Ensemble présente “Latinidad“, nouvelle création de l’orchestre dans laquelle les couleurs du jazz se mêlent à celles des îles.

-Melody Gardot à l’Olympia le 13. La chanteuse rassemble autour d’elle un public beaucoup plus vaste que celui du jazz. Très bien produit, son dernier disque fourmille de vraies mélodies qu’elle chante d’une voix troublante. Vous avez bien fait de réserver vos places longtemps à l’avance, l’Olympia affiche complet. –  Les noctambules de la dernière heure n’ont pas tout perdu, puisque le Duc des Lombards programme les 13 et 14 Diane Schuur, figure emblématique du jazz vocal qui se produit pour la toute première fois dans un club parisien. – Egalement les 13 et 14 novembre, le saxophoniste Stéphane Spira et le pianiste Giovanni Mirabassi présentent leur jazz intimiste au Sunside. Ils viennent de sortir un album sur Bee Jazz et nous offrent de partager avec eux leur complicité musicale.


-Le 14 débute le Festival Jazzy Colors organisé par les instituts culturels étrangers à Paris. Le président d’honneur est Daniel Humair et Bojan Z parraine cette septième édition. Le célèbre pianiste et compositeur portugais António Pinho Vargas (photo) en duo avec le saxophoniste José Nogueira ouvre le festival par un concert à l’Institut Hongrois, 92, rue Bonaparte 75006 Paris. Le lendemain 15 novembre  Bojan Z donne au même endroit un concert en solo. Jazzy Colors se déroule jusqu’au 27 novembre. On consultera le programme détaillé sur internet.


-Le 15, le label Gaya Music Production fête sa naissance au Sunside et propose quatre groupes la même soirée pour le prix d’un seul. Le trio de Lionel Belmondo, le sextette de Jean-Philippe Scali, le Rémi Vignolo Akdmic et le Upanishad Experiences du saxophoniste Samy Thiébault se relaieront pour maintenir le public sous pression. – Le même soir, les amateurs de jazz intimiste peuvent choisir de se rendre au Café de la Danse où les attend le trio du contrebassiste Jean-Philippe Viret.


-Ne manquez surtout pas le 16, "La Tectonique des Nuages" donnée à 19 heures au théâtre du Rond-Point dans sa version concert. L’opéra de Laurent Cugny adapté de Cloud Tectonics, une pièce de José Rivera, livret de François Rancillac, dure deux heures. Un prologue et un épilogue la complètent. Pour la bonne compréhension de l’histoire, un narrateur assure les liaisons entre les scènes. David Linx, Laïka Fatien et Yann-Gaël Poncet assurent les voix. L’orchestre de dix musiciens commente l’action et donne de magnifiques couleurs à la musique. Le concert est gratuit, mais la réservation est obligatoire auprès de l’Association Beaumarchais au 01 40 23 45 35.


-Le pianiste Antoine Hervé (photo) poursuit ses leçons de Jazz à  l’auditorium St. Germain. Entreprise de salut public (on n’imagine pas à quel point les Français ignorent tout de la musique en général et du jazz en particulier), ces concerts commentés seront filmés les 16 et 17 pour les besoins d’un DVD. Au programme de ces deux soirées, la musique du grand Oscar Peterson qu’Antoine jouera avec François et Louis Moutin, contrebassiste et batteur émérites.


-Elisabeth Caumont au Foyer du théâtre du Châtelet le 17. Elle ne chante pas du jazz, mais s’entoure de jazzmen pour écrire ses musiques. “Princesse Micomiconne“ son nouvel album contient de jolies chansons. Le même soir, Mélanie Dahan donne deux concerts au Duc des Lombards. Elle aussi allie jazz et chanson française dans “La princesse et les croque-notes“  disque dans lequel elle chante Georges Brassens, Léo Ferré, Claude Nougaro et Charles Aznavour.


-Le trio du contrebassiste Stéphane Kerecki (sur la photo avec Stéphane Spira) - Matthieu Donarier aux saxophones et Thomas Grimmonprez à la batterie - donne deux concerts le 18 au Duc avec l’herculéen saxophoniste Tony Malaby, déjà présent dans “Houria“ , album dont j’ai dit grand bien dans ce blog, l’un des meilleurs de l’année qui s’achève.


-Crooner, saxophoniste et entertainer hors normes, Curtis Stigers sait occuper une scène et tenir un public en haleine. Il se produit en quartette les 20 et 21 au Duc des Lombards. Son dernier disque est un poil moins bien que “Real Emotional“, son précédent opus, mais on peut se laisser tenter.      

-Le Centre Wallonie-Bruxelles propose une conférence sur le jazz en Belgique le 23 à 19 heures. Ecrivain, comédien, homme de radio, le bruxellois Marc Danval nous contera son histoire, ses âges d’or. Au même endroit, mais à 20 heures, le pianiste Eric Legnini donne un concert en solo. Le compagnon de Stefano di Battista, Flavio Boltro porte un nom italien, mais possède la nationalité belge, d’où sa présence aux manifestations jazzistiques qu’organise le Centre Wallonie-Bruxelles à l’occasion de ses trente ans de présence à Paris.


-On retrouve Antoine Hervé et les frères Moutin au Duc les 23 et 24. Vieux complices d’Antoine, François et Louis jouent sur plusieurs de ses albums et ces concerts de novembre promettent de grands moments.


-Immense pianiste, Enrico Pieranunzi sort un nouveau disque en solo et rencontre Laurent Cugny le 25 au Sunside pour des duos à quatre mains dont on attend bien sûr merveilles et émotions.


-Aka Moon le groupe phare de la scène belge au Sunset le 27. Grands voyageurs, Fabrizio Cassol, Michel Hatzigeorgiou et Stéphane Galland se sont penchés sur les musiques de très nombreux pays afin de créer la leur, inclassable, métissée et toujours surprenante.


-Lee Konitz et Dan Tepfer au Duc des Lombards le 29. On ne présente plus le saxophoniste qui a fêté ses 82 ans le 13 octobre dernier et enregistre toujours abondamment. On connaît moins Dan Tepfer, jeune pianiste américain né à Paris en 1982, élève de Martial Solal, Kenny Werner, Fred Hersch et du regretté Bernard Maury. Les deux hommes sortent un disque en duo sur Sunnyside (photo) qui met l’eau à la bouche.      


Duc des Lombards : http://www.ducdeslombards.com   -  Studio SFR : http://www.lestudiosfr.fr

Sunset - Sunside : http://www.sunset-sunside.com  - Théâtre de l’Alhambra : http://www.alhambra-paris.com

New Morning : http://www.newmorning.com   -  Centre Wallonie-Bruxelles : http://www.cwb.fr

Baiser Salé : http://www.lebaisersale.com   -  Olympia : http://www.olympiahall.com

Festival Jazzy Colors : http://www.myspace.com/jazzycolors  - Café de la Danse : http://www.cafedeladanse.com

Théâtre du Rond Point : http://www.theatredurondpoint.fr    - Auditorium St Germain : http://www.mpaa.fr

Théâtre du Châtelet : http://www.chatelet-theatre.com

CREDITS PHOTOGRAPHIQUES : Thierry Hancisse
et Elise Caron
António Pinho Vargas photos X/DR - Robin Verheyen © Patrick Van Vlerken/Pirouet Records - Lee Konitz & Dan Tepfer © Sunnyside Records - Laurent Cugny & Julien Delli Fiori, Riccardo Del Fra, Laurent de Wilde, Antoine Hervé, La Tectonique des Nuages, Stéphane Spira & Stéphane Kerecki © Pierre de Chocqueuse.

Partager cet article

Repost0

commentaires